· 

Petit historique du Surf Art

Les premières représentations visuelles du surf sont les pétroglyphes Hawaïens (gravures dans de la lave durcie)

On peut supposer que les tatouages y faisaient aussi peut-être allusion.

 

Le surf était alors pratiqué par toute la communauté (hommes, femmes, enfants) et la longueur de la planche dépendait du statut social.

Jusqu'à l'arrivée du capitaine Cook en 1777, le surf reste limité aux îles hawaïennes. Ensuite les échanges marchands sont fréquents et on retrouve une gravure "View of karakakooa" représentant des surfeurs, à Londres, en 1790.

 

Le surf (re)devient populaire à Hawaii au début des années 1900, principalement grâce au surfeur Duke Kahanamoku. Avec un record du monde de nage et 2 titres olympiques il devient l'ambassadeur du surf dans le monde.

C'est également l'ouverture des premiers clubs de surf : on voit apparaitre sur les planches les noms des clubs ou des surfeurs. C'est le début du board painting (ou peinture sur planche) dans sa forme la plus simple.

 

Avec la révolution industrielle, les transports s'améliorent, le tourisme se développe et le surf est utilisé pour incarner la douceur de vivre hawaïenne et l'exotisme du voyage. A cette époque ce sont les peintres et les illustrateurs qui tentent de représenter l'esprit des îles. La communication autour du surf commence à se développer. La voie vers le surf art s'ouvre progressivement, souvent sur cartes postales, timbres, lithographies... avec en toile de fond Duke, le spot de Waikiki, les danseuses de hula, les cocotiers, les fleurs d'hibiscus... C'est ainsi que l'imagerie de la culture surf est née. C'est à partir de cet instant que l'iconographie surf ne cessera d'être rafraîchie par les courants artistiques successifs au nom d'une communication qui se doit d'être toujours dans l'air du temps.

 

Après la première guerre mondiale, dans les années 30, le premier atelier de shape apparait sur la côte ouest des USA. Le mélange des essences de bois dans la composition des planches fait apparaitre un jeu graphique qui donne plus d'allure aux planches.

 

Les années 50 voient les adeptes du surf tenter de vivre de plus en plus libres, en marge de la société, pour suivre un idéal de vie.

C'est l'époque des planches en balsa et fibre de verre, de la résine polyester. Les shapes s'allègent et se raccourcissent pour s'adapter aux adolescents et aux filles.

Des premières peintures sont appliquées sur les planches : rouge, bleu ciel, jaune... c'est le début de la customisation.

 

Dans les années 60, le surf est de plus en plus populaire et les planches de plus en plus décorées. Le magazine Surfer Magazine voit le jour et contribu à populariser les images de dessins sur les planches, les images de surf mais aussi les oeuvres d'art qui accompagnent toute cette culture.

Le surf art est lié aux évènements historiques d'une époque, il observe et retranscrit l'évolution du monde (artistique, technologique, philosophique...).


Ce petit historique provient en grande partie d'un de mes livres préférés sur le surf art "Surf Artwork - Surfboards paintings", qui propose une première partie sur l'histoire du surf, une deuxième partie présentant des artistes connus pour leurs oeuvres sur planches de surf et une troisième partie sur les différentes possibilités de customiser ses planches.

Je vous le recommande fortement !

J'ai également fait quelques recherches sur internet, mais peu de blogs ou d'articles sur les surf art. Si vous souhaitez apporter des précisions sur l'historique du surf art ou des visuels de surf art datant d'avant les années 60, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter car je serais très intéressée :)


L'histoire du surf, mais également du début du surf art, est principalement masculin. Dans le prochain article j'aimerais parler des premières surfeuses et artistes femmes de surf art !

 

Ca vous dit ?

A bientôt :)

Écrire commentaire

Commentaires: 0